logo_abbeville-passionTRANSPARENT.png

Recherche
 
Fermer
Patrimoines
Histoires
Les Rues
Visites

 53648 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
zbTEmK
Recopier le code :
38 Abonnés

BANNIERE-Bibliotheque.png

123.png

La dynastie des Van Robais par laquelle nous connaissons les magnifiques édifices à Abbeville commence en 1630 à Courtrai avec la naissance de Josse Van Robais, fils d’un tailleur de la ville. En 1652, il épouse en secondes noces Jeanne De Brandt. Puis commence sa carrière comme manufacturier en Zélande (Pays-Bas) et arrive à Abbeville en 1665 sur l’appel de Colbert et du royaume de France.

De leur union naît Isaac Van Robais en 1654. Celui-ci épouse en 1677 en France, Anne Robelin et arrivent alors cinq enfants :

  • Isaac Junior Van Robais

  • Pierre Van Robais

  • Samuel Van Robais

  • Salomon Van Robais

  • Abraham Van Robais

C’est Abraham Van Robais (petit-fils de Josse donc), né en 1698 qui est à l’origine de la maison neuve et du château de Bagatelle. C’est lui qui œuvrera le plus pour la manufacture et la fera accéder à son apogée.

Abraham s’unit à son tour à Abbeville le 14 février 1724 à Marie-Madeleine Dumoustier, fille de Jacques Dumoustier de Vâtre, alors secrétaire du Roi. De cette nouvelle union naissent quatre enfants :

  • Josse Abraham Van Robais (1724-1788)

  • Jacques Isaac Van Robais (1725-1788)

  • André Van Robais (1726-1806)

  • Madeleine Judith Van Robais (1729-1780)

Josse Abraham Van Robais continuera à son tour l’œuvre de son père et de ses illustres aïeux jusqu’au déclin de la manufacture.


Date de création : 31/07/2016 22:42
Catégorie : Histoires - Personnalités Abbevilloises
Page lue 599 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Copyright Droits d’Auteur.
Les images et les textes ne sont pas libres de droits

Si vous souhaitez utiliser une des photos ou textes présentes sur le site, n’hésitez pas à prendre contact avec nous et nous expliquer l’usage que vous comptez en faire.