logo_abbeville-passionTRANSPARENT.png

Recherche
 
Fermer
Patrimoines
Histoires
Les Rues
Visites

 215564 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
9z3A
Recopier le code :
50 Abonnés

BANNIERE-Bibliotheque.png

123.png

logo_lien_abbeville.gif

logo_lien_Club_max_Lejeune.gif

Le pilori était un dispositif que l'on déposait sur la place publique, dispositif auquel un condamné était attaché afin d'être montré au regard de tous pour marquer son infâmité. Celui-ci était tourné trois fois afin que chacun puisse bien le voir. 
D'après Ernest Prarond, le pilori à Abbeville fut construit en 1332 par un sénéchal anglais malgré les protestations des habitants qui le détruisirent en 1352 et le remplacèrent par un Christ. 


Longtemps vide le terre-plein central, planté d’arbres encore chétifs, est, depuis octobre 1907, occupé par la statue en bronze de Boucher de Perthes, due au sculpteur abbevillois Emmanuel Fontaine, et solennellement inauguré le 7 juin 1908 en présence d’une foule de préhistoriens, de savants et de quelques 15000 curieux.
Lors de la seconde guerre mondiale, en janvier 1942 les Allemands la retirent de son socle et l'envoie en Allemagne afin de la faire fondre. Elle disparaîtra à jamais.
Lors de la reconstruction de la ville, par souscription nationale sera érigé à cette place un monument à la gloire des déportés, internés patriotes et fusillés d'Abbeville et des environs. Le monument, doté de quatre croix de Lorraine, symbole de résistance et érigé par Maurice Merchez est inauguré le 11 juillet 1947.

 morts pour la


Date de création : 05/02/2017 21:52
Catégorie : -
Page lue 878 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Copyright Droits d’Auteur.
Les images et les textes ne sont pas libres de droits

Si vous souhaitez utiliser une des photos ou textes présentes sur le site, n’hésitez pas à prendre contact avec nous et nous expliquer l’usage que vous comptez en faire.